orthopedie-brest.fr

Centre de chirurgie orthopédique et de traumatologie du sport

Situé dans la Clinique de Keraudren à Brest,
le Centre de chirurgie orthopédique et de traumatologie du sport Kéraudren
regroupe sept chirurgiens complémentaires.

INFORMATIONS MEDICALES

> Retournez à la page Informations médicales

Les fractures du poignet

Fracture du poignetFracture du poignetCe sont certainement, chez l’adulte, les fractures les plus fréquentes. Elles surviennent plutôt chez la personne âgée et elles sont souvent un signe d’alerte importante d’ostéoporose. Elles surviennent principalement d’une simple chute et peuvent être parfois associées à d’autres fractures notamment celle du col du fémur.

Les Fractures

Il existe plusieurs types de fractures en fonction du déplacement :

  • Fracture à déplacement postérieur Fracture à déplacement postérieurLes fractures à déplacement postérieur : elles sont dites fracture de Pouteau-Colles ou Gerard-Marchand. Il s’agit de fractures du radius avec un déplacement en arrière de la partie inférieur de l’os, il peut s’y associer aussi une petite fracture peu importante du cubitus.
  • Fracture à déplacement antérieurFracture à déplacement antérieur • Les fractures à déplacement antérieur : elles sont dites fracture de Goyrand-Smith. Il s’agit de fractures du radius avec un déplacement en avant de la partie inférieure de l’os, il peut s’y associer aussi une petite fracture peu importante du cubitus.
  •  • Les fractures dites complexes : Il s’agit de fractures du radius, +/- du cubitus, associés à de multiples fragments dont on ne peut classifier le déplacement antérieur ou postérieur.

Fractures dites complexes Fracture dite complexe Fracture dite complexe

  •  • Les fractures atypiques : Il s’agit de fractures partielles du radius et/ou du cubitus.

Fracture atypique : fracture cunéenne externe et lésion ligament scapholunaire liée à la fracture Fracture atypique : fracture bimarginale du radius

Les traitements :

Ils sont de plusieurs types et dépendent du type de fracture et de l’importance du déplacement de la fracture :

Le traitement orthopédique

Plâtre simple

Il est réservé aux fractures pas ou peu déplacées. Il consiste en une immobilisation de l’avant-bras, du poignet et éventuellement du coude par un plâtre (ou une résine). La durée d’immobilisation est de 6 semaines au moins. Vous serez revu à 8 jours, 21 jours et 45 jours pour un contrôle radio-clinique afin de s’assurer que la fracture ne bouge pas et que le plâtre est bien supporté.

Le traitement chirurgical

Il est multiple et dépend du type de fracture

  •  • Pour les fractures à déplacement postérieur : il s’agit le plus souvent d’un brochage. Au moins 3 broches sont mises en sous-cutanées pour réduire et maintenir la fracture. C’est une intervention de courte durée, qui se fait sous anéthésie loco-régionale. L’hospitalisation est d’une journée. Le bras est ensuite immobilisé dans une attelle pendant 6 semaines. Un contrôle radiographique est à faire à 21 jours et à 6 semaines et les broches sont ensuite enlevées sous anesthésie locale pure.

Brochage sur une fracture à déplacement postérieur Brochage sur une fracture à déplacement postérieur

  •  • Pour les fractures à déplacement antérieur : il s’agit le plus souvent d’une plaque. L’intervention consiste à mettre une plaque en pratiquant une incision à la face antérieure du poignet. C’est une intervention de courte durée, qui se fait sous anesthésie loco-régionale. L’hospitalisation est d’une journée. Le bras est ensuite immobilisé dans une attelle pendant 6 semaines. Un contrôle radiographique est à faire à 21 jours et à 6 semaines. La plaque n’est pas systématiquement enlevée mais si elle est gênante, son ablation pourra ce faire au bout d’un an.

Brochage sur une fracture à déplacement antérieur Plaque sur une fracture à déplacement antérieur

  •  • Pour les fractures complexes : Le traitement chirurgical peut faire appel aux techniques précédentes, éventuellement en association (plaque et broches) mais il peut faire appel aussi au fixateur externe. Le fixateur externe permet, en maintenant une traction sur le poignet, de réduire la fracture et de l’immobiliser. C’est une intervention de courte durée, qui se fait sous anesthésie loco-régionale. L’hospitalisation est d’une journée. Le bras est ensuite immobilisé dans une attelle pendant une durée pouvant aller de 6 semaines à 2 mois. Un contrôle radiographique est à faire à 21 jours et à 6 semaines. Le fixateur externe sera systématiquement enlevé dès que la fracture sera solide.

Plaque, broche, et/ou fixateur externe Plaque, broche, et/ou fixateur externe Plaque, broche, et/ou fixateur externe

La rééducation

Elle n’est pas systématique, elle dépend de la souplesse du poignet constatée lors de la dernière consultation de contrôle. Elle peut se faire soit-même en travaillant avec une balle en mousse, de la pâte à modeler, etc. Le port de charges lourdes est déconseillé un mois après l’ablation de l’attelle. Si le poignet est raide, alors votre chirurgien vous prescrira de la rééducation. Attention : cette rééducation doit être strictement indolore et en aucun cas votre kiné ne doit forcer car les risques d’algodystrophie sont importants.

Chirurgie du genou à Brest

CONTACT & PLAN D'ACCES

Carte du centre d'orthopédie et de traumatologie du sport à Brest

Tél. 02 98 34 29 36

Du lundi au vendredi :
de 9 h à 19 h


LES CHIRURGIENS

INFORMATIONS MEDICALES

Retrouvez le descriptif détaillé de nos interventions, du séjour à la clinique aux suites des opérations.

Informations médicales orthopédiques à Brest


LA REEDUCATION

Réeducation orthopédique à BrestLes patients opérés dans le service d'orthopédie de la clinique de Kéraudren, bénéficient tous d'une prise en charge avec un kinésithérapeute.

LIENS

LA POLYCLINIQUE DE KERAUDREN

Clinique Keraudren à Brest

© Centre d’Orthopédie et de Traumatologie du SPORT ❘ Mentions légales ❘ Réalisation : Expression